Skip to content
Ferrari 250 GTE

21 11 2019

Quand, au début des années soixante, Enzo Ferrari se déplace au quotidien, c’est souvent en 250 GT/E. L’Ingegnere aime particulièrement cette voiture moderne et confortable, modèle dérivé de la course et habillé en robe de route. C’est aussi le symbole de la réussite de son entreprise, que son nom affirme d’ailleurs.

La première partie de celui-ci, « 250 GT », raconte son pedigree : elle est la sœur des berlinettes de compétition, les « Passo Lungo » et « Passo Corto », improprement baptisées « LWB » (pour Long Wheel Base) et « SWB » (« Short Wheel Base ») quand Maranello ne les a jamais appelées autrement que 250 GT Berlinetta suivi de leur année modèle ; la seconde partie, le « E », est une mention très darwinienne : il signifie « evoluzione ». Car cette Ferrari est un nouveau chaînon, majeur, dans le développement de la marque. Celui qui fait entrer le Cavallino dans l’ère industrielle. Cette Ferrari est en effet la première dont la production va frôler les 1000 exemplaires en quatre saisons (1960 à 1963) et trois séries (aux modifications mineures). Pour résolument marquer cette évolution, la 250 GT/E va d’ailleurs s’appeler, sur certains marchés, « 250 GT/E coupé Pininfarina 2+2 ». Un patronyme fort long, mais qui enfonce le clou pour ceux à qui son positionnement aurait échappé : c’est une voiture destinée à quatre personnes. Pas vraiment une familiale, mais en tout cas une voiture que l’on peut apprécier en famille et avec des bagages puisque son châssis long (empattement de 2600 mm identique à celui des berlinettes « Tour de France ») a permis d’implanter un vrai coffre.

Elle a lentement et sûrement conquis sa place en collection, qu’elle conserve grâce à un ADN au-delà de prestigieux et de remarquables qualités techniques : les 250 GT/E ont été assemblées à Maranello dans les mêmes ateliers, sir les mêmes lignes que les berlinettes 250 GT Competizione et des  250 GTO… Voiture fiable et très agréable à conduire, elle est une valeur sure.

Fiche véhicule

MARQUE :
MODELE : 250 GTE
ANNÉE(S) : 1960 - 1963

Evolution de la cote

Accès à my carpital

Réservé aux investisseurs